Le Burundi parie sur l’émergence en 2040

14
323

Plusieurs secteurs peuvent constituer des leviers pour le développement du Burundi. C’est ce qui ressort du Forum national sur le développement qui s’est tenu il y a quelques jours dans la capitale Bujumbura, sur le thème « Faire du Burundi un pays émergent d’ici 2040 ».

Pratiqué à plus de 90 %. l’agriculture est le principal levier de croissance. Mais le Burundi peut aussi devenir un pays avec un fort potentiel touristique, selon le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye.

« Les opportunités d’affaires ne manquent pas, surtout dans les secteurs stratégiques comme l’exploitation industrielle des mines, les infrastructures, l’agro-industrie, l’écotourisme, l’éducation professionnelle, les logements sociaux, la logistique, les soins de santé, l’énergie électricité », a déclaré le président burundais

Selon la Banque mondiale, la croissance économique du Burundi serait de 2 % en 2021, contre 0,3 %en 2020. Le pays espère inverser la tendance en comptant sur des investissements étrangers.

Africanews


Warning: A non-numeric value encountered in /home/customer/www/pointafrique7.com/public_html/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008

14 COMMENTAIRES