Gabon : le gouvernement dévoile les actions prioritaires des 100 premiers jours

0
546

Le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, a présenté hier les mesures à mettre en œuvre pendant les 100 premiers jours de gouvernance du pays. De façon non exhaustive, l’on retient qu’au plan politique, le gouvernement compte organiser le dialogue national, d’ici la fin de l’année. Les consultations vont démarrer avant fin octobre 2016, sous la coordination du Premier ministre, Chef du gouvernement.

Il est aussi prévu la mise en œuvre urgente de la loi sur emmanuel-issoze-ngondetla décentralisation et la création d’une police de proximité.

En économie, il sera question d’achever des travaux de construction des stades d’Oyem et de Port-Gentil, devant abriter la Can 2017, dès le mois de janvier prochain. En outre le gouvernement compte finaliser et livrer de nombreux axes routiers sur l’ensemble du territoire. Notamment, les axes PK5-PK12, PK12-Ntoum et Port-Gentil-Omboué, pour ne citer que ceux-là. Sans oublier la livraison de 400 logements à Bikélé et Angondjé, et l’électrification des quartiers Angondjé et Cap Estérias.

Dans le domaine législatif et réglementaire l’Etat va lancer des discussions relatives à la concession de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (Seeg).

En communication et culture, l’on note la finalisation du dossier des droits d’auteur, la création de trois chaines thématiques (Radio-Gabon Musique, Gabon Culture et Nature Tv), qui s’inscrit dans le cadre de la finalisation de la réforme de l’audiovisuel public, la réhabilitation du cinéma le Komo, et l’adoption du nouveau code de la communication.

Dans le domaine des eaux et forêts et de l’environnement (conflit homme-faune), le gouvernement Issoze Ngondet prévoit l’indemnisation des populations victimes des dégâts causés par des éléphants, la pose de clôtures électriques dans les zones où les incursions des pachydermes sont fréquentes et la diminution du prix de vente du poisson.

Dans le secteur du transport, l’Etat va apporter son soutien à la gabonisation des métiers de taxis, l’amélioration de la gestion des permis de conduire et de cartes grises, l’optimisation et amélioration du transport des élèves et des travailleurs, etc.

Dans l’enseignement supérieur, l’urgence est à la préparation de la rentrée académique 2016-2017.

En santé, les actions prioritaires incluent l’inauguration et mise en service de l’hôpital Jeanne Ebori, la restructuration de l’Hôpital psychiatrique de Melen, la prise en charge des personnes vivant avec le VIH-Sida, la réorganisation de l’Office pharmaceutique national.

Le secteur de la fonction Publique connaîtra une revalorisation de la pension retraite, la régularisation des situations administratives et la maîtrise de la masse salariale.

                                                      Sylvain Andzongo