Avancées dans le dossier des victimes du choléra en Haïti

0
256

haitiLe tribunal fédéral de Manhattan a fixé pour 23 octobre 2014, une audience entre les avocats des victimes du choléra en Haïti et le département américain de la justice pour statuer sur le dossier sur l’immunité dont L’ONU affirme bénéficier   pour ne pas satisfaire aux revendications des victimes.

D’après de nombreux experts internationaux, ce sont des casques bleus népalais basés alors dans le  Bas plateau central qui ont introduit le virus dévastateur en octobre 2010.

La maladie a fait depuis quelque  8595 morts et contaminé 707.169 citoyens, selon des chiffres conservateurs fournis  cette semaine par le Ministère de la santé publique et de la population.

Pour l’un des avocats des victimes, Me Mario Joseph, directeur du bureau des avocats internationaux, l’audience fixé au 23 octobre 2014, est un bon pas et une avancée appréciable, dans ce sens qu’elle ouvre la voie vers la satisfaction des revendications des nombreuses victimes.

Mario Joseph  estime que l’immunité dont veut se couvrir l’ONU n’est absolue. Utilisant les propres  lois des Nations-Unies, les avocats  font savoir  que les nations-Unies ne peuvent bénéficier d’aucune immunité dans le dossier, s’ils ne permettent même pas aux victimes de chercher à se faire dédommager.
Cet argument, a-t-il dit, est conforme à l’article 55 de l’accord de siège signé le 9 juillet 2004 entre les Nations-Unies et l’Etat haïtien.

La branche américaine de la télévision  Al Jazeera a reçu cette semaine le prix Emmy pour le film « Haïti du temps du choléra. Le film montre  montre les efforts déployés par les  victimes et  leurs avocats pour obtenir justice qui se heurtent au refus de l’ONU d’assumer ses responsabilités.

Il explique aussi  que les nations-Unies refusent de se conformer à ses propres lois, et pour lesquelles elles font de la promotion.

Les avocats des victimes du choléra devraient donner une conférence  de presse ce jeudi 2 octobre 2014 au local du bureau des avocats internationaux pour annoncer les avancées faites dans le dossier.

AHP-Agence Haïtienne de Presse-

.