Soudan du Sud : Digitel, opérateur télécoms détenu à 100% par des investisseurs locaux, a démarré ses activités

0
254

La fin de la guerre civile, en pleine crise de coronavirus, a créé de nombreuses opportunités d’affaires dans le marché télécoms sud-soudanais. MTN et Zain devront batailler plus pour en tirer profit. Le nouvel opérateur télécoms qui les a rejoints a des ambitions bien définies.

Le président de la République du Soudan du Sud, Salva Kiir, a présidé lundi 12 juillet la cérémonie de lancement officiel des activités de Digitel Telecommunications, le troisième opérateur télécoms du pays. Le nouveau concurrent du sud-africain MTN et du koweïtien Zain est entièrement détenu par des investisseurs locaux. Il s’est fixé comme mission d’apporter les services télécoms dans les zones non couvertes et d’accélérer l’accès des populations aux services numériques.

Afin d’accompagner le nouvel opérateur télécoms dans son ambition, Salva Kiir a déclaré que « le gouvernement explorera des options, notamment une exonération fiscale qui profitera à l’importation d’équipements de réseau et d’outils de télécommunication. Ces équipements contribueront à accroître le programme de littératie numérique pour notre économie de prochaine génération axée sur les TIC ».

Athiei De Chan Awuol, le vice-président exécutif de Digitel Telecommunications, a expliqué que le lancement d’une société télécoms par des investisseurs locaux témoigne de la capacité des Sud-Soudanais à « contribuer à un avenir radieux pour nous-mêmes, pour nos enfants et pour la prochaine génération ».

Selon les données 2021 du Digital Report de Hootsuit et We Are Social, le taux de pénétration n’est que de 23,1% pour le mobile et de 8,0% pour l’Internet. Une situation résultant directement de la guerre civile qu’a traversée le pays de décembre 2013 à février 2020. Un conflit qui a nui sérieusement aux investissements des opérateurs télécoms. Le retour à la paix dans un contexte de coronavirus qui a suscité un besoin en services télécoms à haut débit à travers le monde, notamment au Soudan du Sud, a créé de nombreuses opportunités dans le secteur télécoms du pays.

L’entrée d’un nouvel acteur sur le marché national va accentuer la concurrence qui devrait se manifester par un regain d’investissement dans les infrastructures télécoms, l’amélioration de la qualité de service, la baisse des prix, l’innovation dans les services.

Muriel Edjo


Warning: A non-numeric value encountered in /home/customer/www/pointafrique7.com/public_html/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008