Egypte : le japonais Sumitomo investit 100 millions $ dans une usine de composants de véhicules électriques

0
170

Le site industriel, qui s’étalera sur une superficie de 150 000 m2 dans la ville industrielle de 10 Ramadan, devrait générer à terme quelque 10 000 emplois.

L’équipementier automobile japonais Sumitomo Corporation a conclu un accord avec les autorités égyptiennes sur l’implantation d’une usine spécialisée dans la production de faisceaux de câbles pour véhicules électriques dans la ville de 10 Ramadan (64 km au nord-est du Caire), a annoncé l’Autorité générale égyptienne pour l’investissement et les zones franches (GAFI) dans un communiqué publié le mardi11 avril.

L’usine, qui s’étalera sur une superficie de 150 000 m2, nécessitera un investissement de 100 millions de dollars, a-t-on précisé de même source. Elle devrait générer à terme quelque 10 000 emplois.

La production du site industriel placé sous le régime spécifique des zones franches est destinée à l’export vers les usines de plusieurs constructeurs automobiles internationaux en Europe et au Moyen-Orient.

En Egypte, l’implantation d’une société étrangère dans une zone franche lui permet de bénéficier de plusieurs avantages, dont la facilité des procédures douanières, l’exonération de l’impôt sur les bénéfices et l’exemption des droits de douane sur les exportations et les importations.

Ecofin