COP27 : le Royaume-Uni annonce des investissements dans les énergies propres et la protection des forêts tropicales en Afrique

0
112

Le nouveau Premier ministre britannique avait initialement déclaré qu’il serait trop occupé par le plan budgétaire britannique pour assister à la COP27. Face aux multiples critiques qui ont suivi cette annonce, il a changé d’avis in extremis.

Avant de s’envoler pour la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, où il participera à la 27è Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP27), le Premier ministre britannique, Rishi Sunak (photo), a annoncé, dans un communiqué publié dimanche 6 novembre, des investissements dans la protection des forêts tropicales du bassin du Congo ainsi que dans des projets d’énergies propres au Kenya et en Egypte.

Le gouvernement de M. Sunak s’est engagé à verser 65,5 millions de livres sterling (74,5 millions $) pour la Facilité d’innovation dans l’énergie propre (Clean Energy Innovation Facility/CEIF), un programme qui fournit des subventions aux chercheurs des pays en développement pour accélérer la transition vers les énergies propres, ainsi qu’un financement de 90 millions de livres sterling (103 millions $) pour la conservation des forêts tropicales du bassin du Congo.

« En honorant les promesses que nous avons faites à Glasgow, nous pouvons transformer notre lutte contre le changement climatique en une mission mondiale pour de nouveaux emplois et une croissance propre », a précisé le Premier ministre britannique dans son communiqué.

Reconnaissant la menace existentielle que le changement climatique fait déjà peser sur le monde entier, le Royaume-Uni s’est par ailleurs engagé à tripler ses financements dédiés à l’adaptation au dérèglement climatique, qui passeront de 500 millions de livres sterling en 2019 à 1,5 milliard de livres sterling en 2025, selon le même communiqué.

M.Sunak avait initialement déclaré qu’il serait trop occupé par le plan budgétaire britannique pour assister à la COP27. Il a ensuite changé d’avis suite aux critiques de ses adversaires politiques et des militants écologistes.

Ecofin


Warning: A non-numeric value encountered in /home/customer/www/pointafrique7.com/public_html/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008