1 million $ de dons de la BAD pour des entreprises dirigées par des femmes au Sahel

0
94
Stylish African American black businessman talks on his smartphone standing before a modern glass building outside

Le Fonds fiduciaire pour l’égalité des sexes de la Banque africaine de développement accorde un don de 950 000 dollars au Programme de promotion des liens d’affaires pour les petites et moyennes entreprises d’Afrique au Burkina Faso, au Tchad, au Mali, en Mauritanie et au Niger.

Ce don, qui vient compléter un don antérieur de 3,9 millions de dollars de la Facilité d’appui à la transition de la Banque, devrait permettre de soutenir 1 400 entreprises dirigées par des femmes et contribuer à la résilience économique et à la cohésion sociale de la région du Sahel.

Le Fonds fiduciaire pour l’égalité des sexes appuie la mise en œuvre et l’extension du programme Affirmative Finance Action for Women in Africa (AFAWA) de la Banque. AFAWA vise à combler le déficit de financement de 42 milliards de dollars lié au genre, dont pâtissent les entreprises africaines dirigées par des femmes, en promouvant des opérations de prêt et des opérations hors prêt qui s’avèrent transformatrices en termes de genre.

« Nous sommes ravis d’étendre l’impact de ce programme qui va profiter à plus d’un millier d’entrepreneuses dans la région du Sahel », a déclaré Malado Kaba, directrice du Genre, des Femmes et de la Société civile à la Banque. « Nous sommes convaincus que l’inclusion des femmes dans le développement économique est l’une des clés de la construction de sociétés africaines résilientes. Le large éventail de formations et de services d’accompagnement liés aux affaires que propose le programme outre améliorer l’accès au financement va grandement contribuer à atteindre cet objectif », a-t-elle ajouté.

Les entrepreneuses de la région du Sahel sont confrontées à d’importants obstacles en matière d’accès au financement, aux marchés et aux services de développement des entreprises. Le Programme de promotion des liens d’affaires pour les petites et moyennes entreprises en Afrique leur procurera les outils et les ressources dont elles ont besoin pour surmonter ces obstacles et faire croître leurs entreprises. Il contribuera également à accroître la productivité et les opportunités d’emploi, en particulier pour les jeunes femmes et hommes, en offrant notamment un renforcement des capacités en matière d’entrepreneuriat, de fonctions commerciales de base et de formation à la gestion.

Le Département du genre, des femmes et de la société civile de la Banque a mené trois études et consulté les chambres de commerce de la région du Sahel, afin d’identifier les entreprises dirigées par des femmes qui pourraient participer au programme. La Banque apporte également son soutien aux bureaux nationaux de statistiques afin qu’ils produisent des données plus solides et qui tiennent compte de la dimension de genre, ce qui aide à mesurer l’impact du programme.

L’Union des chambres de commerce du G5 Sahel est chargé de gérer le programme, en collaboration avec des institutions financières et des intermédiaires, pour soutenir directement l’accès au financement PME locales.

Le Programme de promotion des liens d’affaires pour les petites et moyennes entreprises en Afrique s’inscrit dans la droite ligne de la Stratégie de développement du secteur privé 2021-2024 de la Banque africaine de développement, de sa Stratégie pour le genre 2021-2025 et de sa Stratégie pour remédier à la fragilité et renforcer la résilience en Afrique 2022-2026.

Le Conseil d’administration de la Banque a donné son feu vert à l’octroi de ce nouveau don le 23 mars 2023.

2365 BAD


Warning: A non-numeric value encountered in /home/customer/www/pointafrique7.com/public_html/wp-content/themes/Newspaper/includes/wp_booster/td_block.php on line 1008