Une première église prend le nom de Saint Jean-Paul II

0
816

Une petite église du quartier pauvre jead’Alagados à Salvador de Bahia, au nord-est du Brésil, a été la première du monde à prendre le nom de Saint Jean-Paul II dimanche, après sa canonisation et celle de Jean XXIII par le pape François à Rome.

«La petite église de Notre Dame dos Alagados s’appelle dorénavant Notre Dame dos Alagados et de Saint Jean-Paul II. C’est la première du monde à porter le nom du nouveau Saint», a déclaré à l’AFP une porte-parole de l’Archidiocèse de Salvador, capitale de l’État de Bahia.

«À la fin d’une messe qui a commencé à 8 h locales (7 h heure du Québec), le décret de changement de nom a été signé par l’archevêque de Salvador, Mgr Murilo Krieger», a ajouté cette porte-parole, Sara Gomes.

Les fidèles d’Alagados s’étaient levés tôt pour assister d’abord à la cérémonie au Vatican, à la télévision, selon elle.

L’église Notre Dame dos Alagados avait été inaugurée en 1980 par le pape Jean-Paul II lui-même lors de sa première de trois visites au Brésil.

«La venue du pape Jean-Paul II a eu un impact très fort et a marqué et marque encore tout le quartier», affirme le curé de la paroisse d’Alagados, Etienne Kern, dans un communiqué.

Un an avant sa première visite au Brésil, Jean-Paul II avait demandé à la Mère Thérèse de Calcutta de visiter Alagados. À cette occasion elle avait rencontré la religieuse brésilienne Dulce des pauvres, qui développait des projets sociaux auprès des familles de la région et avait fondé une crèche à l’endroit où serait édifiée l’église Notre Dame dos Alagados en vue de la venue du pape;

«Ce jour-là (le 7 juillet 1980) je suis venue sous la pluie; il y a avait de la boue, mais je suis restée près de lui (le pape). Je suis fière de dire que j’appartiens à la paroisse d’Alagados, la seule du Brésil qui a été visitée par Jean-Paul II», raconte dans le communiqué, Maria Elísia dos Santos, volontaire à la crèche paroissiale.

Lors de sa deuxième et dernière visite à Salvador (en octobre 1991) Jean-Paul II avait fait don de 180 000 dollars qu’il avait reçus à l’occasion du prix Artisan de la Paix, en Italie. L’argent avait été remis ensuite par l’archevêque de Salvador à l’époque, Mgr Lucas Morera Neves, au curé du quartier de Mata Escura pour améliorer des travaux qui y étaient en cours.

Le frère Jorge Rocha se rappelle sa rencontre avec Jean-Paul II: «Les saints vivent parmi nous. L’Église ne les invente pas; elle reconnaît ce qui existe déjà», a déclaré ce religieux -qui est depuis 25 ans dans l’Ordre des Capucins.

Afp

.