Un prêt de 10 milliards de FCFA pour Port de Dakar

0
533

Christian Adovelande, président de la Banque dakarouest-africaine de développement (BOAD), et le Dr Cheikh Kante, directeur général du Port Autonome de Dakar ont procédé à la signature d’une convention de prêt d’un montant de 10 milliards de FCA pour le financement partiel du projet d’approfondissement du chenal d’accès et de reconstruction du wharf pétrolier du Port Autonome de Dakar (PAD) au Sénégal.

Le projet répond à la nécessité d’améliorer la compétitivité du Port de Dakar, en permettant aux navires de troisième génération, d’y accéder en toute saison. Sa mise en œuvre permettra d’accroître le trafic portuaire de 25% à l’horizon 2016, en accueillant des navires dont l’accès au port nécessite un tirant d’eau d’au moins 13 m.

Parmi les impacts positifs du projet, on attend la dépollution du domaine portuaire, à travers le dragage de la rade intérieure; l’amélioration des conditions de développement de la flore, et de la faune marine, notamment les poissons ; le développement de la logistique et du transport avec les PME ; la diminution de l’engorgement du trafic maritime, dans l’enceinte du Port, et du temps d’attente en rade extérieure, due à la réduction du temps de séjour des bateaux à quai.

Pour le Président de la BOAD, il s’agit d’ « accompagner le Gouvernement sénégalais, et le Port Autonome de Dakar, dans les efforts déployés pour la réalisation des objectifs visés par la Lettre de politique sectorielle pour les transports 2010-2015, notamment : le désenclavement interne et externe du pays ; l’amélioration des performances des services de transport, et la mobilité durable des biens et des personnes ».

Ce concours porte à 477 milliards de FCFA, le montant total des engagements de la BOAD au Sénégal, tous secteurs confondus, et à 144 milliards de FCFA, le montant total de ses engagements dans le domaine des infrastructures de transport.

.