FESPACO 2015 : Le président burkinabè soutient la diffusion de « Timbuktu »

0
120

Le président intérimaire du Burkina Faso, Michel Kafando, s’est dit TIMBUKTU OK1« favorable » à la diffusion du film « Timbuktu » du réalisateur Franco-mauritanien, Abderrahmane Sissako, alors que les rumeurs font état de son retrait de la compétition.

« Si vous maintenez le film Timbuktu dans la compétition au FESPACO, je viendrai suivre les films avec vous », a lancé jeudi M. Kafando aux cinéastes burkinabè lors d’une rencontre avec les acteurs culturels.

A quelques heures de l’ouverture de la 24e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), des suspicions font état de la déprogrammation pour des raisons sécuritaires, du film « Timbuktu », sept fois récompensés aux Césars.

Timbuktu ou « Le chagrin des oiseaux », met en exergue le drame vécu par la population de Tombouctou (Nord-Mali) au moment de l’ occupation islamiste entre 2012 et 2013.

Le film retrace les conditions de vie précaires des populations de cette zone désertique du Mali soumise à la loi islamique.
Les organisateurs du Festival panafricain de cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) ont annoncé la revalorisation du grand prix, l’Etalon d’or de Yennega (plus grande distinction), qui va passer de 10 à 20 millions de F CFA.

Placée sous le thème « Cinéma africain : production et diffusion à l’ère du numérique », cette édition de la biennale du cinéma africain ne connaîtra pas une rue marchande à cause de la maladie à virus d’Ebola qui sévit dans la sous-région, indiquent les organisateurs.
(xinhua)