Sénégal : le président Macky Sall « ouvert au dialogue »

0
595

Le Sénégal célèbre le 63ème anniversaire de son indépendance.

A l’occasion de la fête nationale, le président Macky Sall s’est exprimé pour un traditionnel message à la nation la veille au soir. Dans le contexte de tensions politiques au Sénégal et à un an de l’élection présidentielle, il s’est dit « ouvert au dialogue et à la concertation avec toutes les forces vives de la nation ».

Si les soupçons d’une troisième candidature du président Macky Sall inquiètent et scandalisent déjà l’opposition, le chef d’état n’a pas dit un mot sur ses ambitions pour le scrutin prévu en février 2024 et entretient le fou.

Macky Sall est au pouvoir depuis dix ans et la Constitution sénégalaise stipule qu’un président ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs, toutefois, des voix défendent l’idée d’un troisième mandat en invoquant la révision constitutionnelle de 2016 qui remettrait les compteurs à 0.

Le climat politique est pour le moins tendu ces dernières semaines, en raison notamment des procédures judiciaires qui visent l’opposant Ousmane Sonko.

La coalition Yewwi Askan Wi (YAW, Libérons le peuple en langue ouolof) a appelé à plusieurs manifestations avant le procès de l’opposant, poursuivi par le ministre du tourisme Mame Mbaye Niang, un responsable du parti présidentiel, pour « diffamation, injures et faux. »

Ousmane Sonko et ses supporters accusent le pouvoir d’utiliser la justice pour l’empêcher de se présenter au scrutin de 2024.

Le pouvoir accuse Sonko d’instrumentaliser la rue pour échapper à la justice.

Afriquenews