Angola : les États-Unis renforcent leur soutien au corridor de Lobito

0
48

**Samantha Power, l’administratrice de l’agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a visité le 25 avril la province de Benguela à Lobito pour soutenir le projet prioritaire du Partenariat pour les infrastructures et les investissements mondiaux : le corridor de Lobito. **

Ce projet vise à relier la République démocratique du Congo et la Zambie aux marchés commerciaux régionaux et mondiaux via le port de Lobito. Au cours de sa visite, Samantha Power a rencontré des paysans locaux et des partenaires gouvernementaux pour discuter des progrès du projet.

Le corridor de Lobito, géré par le consortium « Lobito Atlantic Railway » pour une période de 30 ans, englobe le port de Lobito, le terminal minier et le chemin de fer de Benguela, qui s’étend sur 1 344 kilomètres jusqu’à la frontière orientale de l’Angola.

Ce corridor revêt une importance cruciale en tant qu’axe majeur de circulation des matières premières et des marchandises en Afrique australe, renforçant ainsi les échanges commerciaux régionaux et mondiaux.

En mettant l’accent sur le développement économique et la transparence, les États-Unis ont alloué 5 millions de dollars aux agricultrices des provinces traversées par le corridor de Lobito. De plus, Samantha Power a annoncé un financement de 3,5 millions de dollars pour promouvoir une plus grande transparence dans les marchés publics en Angola, renforçant ainsi le partenariat entre l’USAID et le gouvernement angolais.

Cette visite souligne l’engagement des États-Unis envers le développement de l’Angola et renforce les liens entre les deux pays, soulignons que le corridor de Lobito bénéficie du soutien financier de l’Union européenne et des États-Unis, dans le cadre d’une compétition avec la Chine pour l’accès au cobalt et au cuivre.

AfricaNews