Turquie : que fait cet émissaire d’Erdogan en Afrique

0
63

Le Président turc, Recep Teyyip Erdogan, a envoyé un émissaire, son ministre des Affaires étrangères notamment, en tournée africaine, au moment où la tension est vive en Libye.

Que fait cet émissaire du chef de l’Etat turc en Afrique, en ces temps de forte crise en Libye ? La question mérite d’être posée, si l’on sait que ce vendredi 11 septembre, le Président du Sénégal, Macky Sall, a reçu le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu.

Cette visite au Sénégal intervient après celles effectuées au Mali et en Guinée Bissau. Au Sénégal, on évoque « une visite qui entre dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre Ankara et Dakar », donnant l’occasion à Mevlüt Cavusoglu de magnifier l’excellence de cette coopération que les autorités turques et sénégalaises considèrent comme « gagnant-gagnant ».

L’on sait toutefois qu’au Sénégal, l’aéroport International Blaise Diagne de Diass, le centre international de Conférences Abdou Diouf de Diamniadio et le complexe sportif Dakar Arena sont des ouvrages réalisés par le consortium turc Summa et Limak, à travers une coopération qui compte porter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays à 1 milliard de dollars.

Seulement, si l’on sait que cette visite, qui, outre le Sénégal, a mené le chef de la diplomatie turque, à Bamako au Mali, à Bissau, entre autres, alors que la Turquie est active en Afrique, où des opérations militaires sont même menées, notamment en Libye où règne un chaos, la question de savoir ce que fait cet émissaire du Président Erdogan en Afrique trouve toute sa légitimité.

Surtout lorsqu’on apprend que, durant ce week-end, le ministre turc des Affaires étrangères s’est entretenu par téléphone avec son homologue italien, Luigi Di Maio. Et que des sources diplomatiques indiquent que Mevlut Cavusoglu a échangé avec son homologue italien au sujet de la Méditerranée orientale et la Libye.

 Hélène Bailly