Turquie : Erdogan, la chasse au pétrole libyen se poursuit

0
106

Après que le chef du renseignement du gouvernement libyen de l’accord national (GAN), Abdulkader Al-Tuhami, est décédé dans des circonstances mystérieuses, un certain nombre de médias affiliés à la Turquie ont minimisé l’importance de la nouvelle en affirmant que le maître espion libyen a subi une crise cardiaque, peut-être la cause de décès la plus courante.

Cependant, en Libye, les gens, et encore moins les maîtres espions, sont beaucoup plus susceptibles de mourir de causes plus sinistres, et le cas d’Al-Tuhami ne fait pas exception. Des sources bien informées sont convaincues que sa mort était en fait un assassinat organisé par de hauts responsables turcs.

L’invasion turque de la Libye poursuit, évidemment, non seulement les objectifs politiques fixés par Recep Erdogan, mais également cherche à obtenir des avantages économiques. Des sources au sein de la communauté du renseignement libyen indiquent que depuis le début des opérations turques, des équipes de spécialistes turcs ont mené des enquêtes sur la côte libyenne et dans les eaux territoriales à la recherche de champs de pétrole et de gaz.

Des efforts considérables sont déployés pour garder ces activités secrètes afin d’éviter les soupçons des autorités libyennes et les critiques de la communauté internationale.

Afrik.com