Tchad : appui budgétaire de la Banque mondiale, l’accord signé

0
76

Le ministre de l’Economie et de la Planification du développement, Dr. Issa Doubragne, et le vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique, Hafez Ghanem, ont signé jeudi, le protocole d’accord de don de 100 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA), une institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète.
La signature a eu lieu en présence du ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin.

Ce financement a pour objectif d’accompagner les efforts déployés par les autorités pour promouvoir la résilience et la diversification économique, et renforcer la protection sociale des populations vulnérables.

Le Conseil d’Administration du Groupe de la Banque mondiale a préalablement approuvé le don de l’IDA.

Cet appui budgétaire est le deuxième d’une série programmatique de deux opérations de politique de développement. Il fait suite à une première opération mise en œuvre en 2018 qui avait jeté les bases d’un programme d’actions essentiel pour une croissance inclusive et une réduction sensible de la pauvreté.

La Banque mondiale collabore étroitement avec d’autres partenaires techniques et financiers du Tchad incluant le Fonds monétaire international (FMI), l’Union européenne (UE), l’Agence Française de Développement (AFD) et la Banque africaine de développement (BAD) pour définir les réformes prioritaires sous-tendant son programme d’appui budgétaire.

L’IDA figure parmi les principaux bailleurs de fonds des 76 pays les plus pauvres de la planète, dont 39 se trouvent en Afrique. Les ressources de l’IDA permettent d’apporter des changements positifs dans la vie de 1,6 milliard de personnes résidant dans les pays éligibles à son aide. Depuis sa création, l’IDA a soutenu des activités dans 113 pays. Le volume annuel des engagements est en constante augmentation et s’est élevé en moyenne à 21 milliards de dollars au cours des trois dernières années, 61 % environ de ce montant étant destinés à l’Afrique.

Le représentant de la Banque mondiale en visite de trois jours

Le vice-président de la Banque mondiale pour la Région Afrique est Tchad pour une visite officielle de trois jours destinée à réaffirmer et renforcer un partenariat qui soutient les objectifs de développement du pays dans divers domaine, en particulier le capital humain, le secteur rural, la gouvernance économique et la réduction de la vulnérabilité.

 Mahamat Abdramane Ali Kitire /Source: Alwihda