République Centrafricaine: La MINUSCA équipe l’armée camerounaise

0
34

Le ministre camerounais de la Défense, Joseph Beti Assomo, a présidé, ce jour 11 mai 2021, à la Base aérienne 201 de la ville de Douala, la cérémonie de réception du matériel final, gracieusement offert au contingent camerounais déployé en mission de stabilisation de la paix en RCA (République Centrafricaine).

Ce matériel logistique et stratégique flambant neuf, l’œuvre de la MINUSCA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique), et livré par le partenaire français Omp solutions, comprend 78 containers, 43 véhicules pick-up, 66 véhicules poids lourd, 46 véhicules blindés, 43 remorques, 24 groupes électrogènes et de nombreux matériels, équipements individuels, collectifs, de soutien de vie autonome et des services associés.

Le matériel ainsi acquis par le gouvernement camerounais, sera déployé à Bossangoa, où opère le bataillon d’infanterie, à Mboua et à Bangui, de même que la police et la gendarmerie camerounaises, dans le cadre de la MINUSAC en Centrafrique, pays frontalier du Cameroun, où est en service un contingent camerounais constitué de 1030 hommes, depuis environ 5 ans. Un contingent dont l’effectif va ainsi augmenter dès septembre prochain à la demande des Nations Unies, satisfaites de l’efficacité et du professionnalisme des forces de maintien de l’ordre camerounaises en opérations.

Selon Joseph Beti Assomo, « l’acquisition de ce précieux matériel dont nous projetons dans le théâtre des opérations, en liaison avec les autorités onusiennes, s’est faite aux prix d’énormes efforts et sacrifices financiers dans un contexte économique mouvant ».

« J’en appelle par conséquent au sens de responsabilité de tous les chefs des unités concernées, ainsi que des personnels impliqués à divers niveaux, pour que ces matériels fassent l’objet d’une maintenance et d’un suivi méthodiques et rigoureux, afin d’assurer en permanence le taux de responsabilité technique opérationnelle testé par nous et dont le minimum est fixé à 90% », avait-il conclu.

Il est important de noter que cette dotation est le fruit d’un partenariat mis en place, depuis 2014, avec le groupement français OMP Solutions, en vue d’une transition harmonieuse de la MISCA sous mandat de l´Union Africaine vers la MINUSCA, en 2015, sous l´égide de l´Organisation des Nations Unies. Cette dotation est également la matérialisation de l’engagement du Cameroun qui, malgré les crises multiformes, reste dans la démarche de recherche de solutions de paix dans la sous-région Afrique Centrale.

Afrik .com