Présidentielle RCA : dix candidats requièrent l’annulation du scrutin

0
67

Dix candidats à l’élection présidentielle en Centrafrique ont exigé l’annulation du scrutin après l’annonce de la victoire du président sortant.

Lundi soir, l’Autorité des élections a déclaré Faustin Archange Touadéra, vainqueur au premier tour avec 53.92% des voix.

Ce résultat provisoire qui doit encore être certifié par la cour constitutionnelle, est contesté par dix des seize candidats de l’opposition.

Ces derniers considèrent que les élections présidentielles et législatives du 27 décembre ont été entaché d’irrégularités.

Un électeur sur deux n’a en effet pu participer au vote à cause de l’offensive rebelle en cours en république centrafricaine.

Sur un total de 1.858.436 inscrits, seuls 695.019 ont pu voter.

Cela correspond à un taux de participation de 37% et non de 76,31% comme l’avait annoncé l’Autorité nationale des élections.

De nombreux votes par dérogation ainsi qu’un démarrage tardif des opérations électorales ont également été notifiés.

Pour les dix candidats de l’opposition parmi lesquels les ex premiers ministres Anicet Georges Dologuélé arrivé deuxième au premier tour et Martin Ziguélé 3ème sur le podium, ces résultats constituent un grave recul de la démocratie en République centrafricaine.