Niger: Mahamane Ousmane exige la libération des fauteurs de troubles

0
113

Mahamane Ousmane persiste et signe. Le candidat à la présidentielle au Niger, battu par Mohamed Bazoum au second tour, a de nouveau contesté samedi les résultats provisoires publiés par la CENI, résultats qui lui donnent 44% des voix quand son rival recueille près de 56% des suffrages.

Le leader du RDR-Tchanji exige également la libération des centaines de personnes interpellées depuis le début des troubles dans le pays mardi dernier.

Un cas est mis en avant pour illustrer ses propos, celui de Hama Amadou, du parti Modem Fal Lumana Africa, en garde à vue depuis vendredi à Niamey et ciblé comme le responsable des émeutes qui ont secoué la capitale.