Netflix investit 521 millions pour financer des films sud-africains

0
48

Netflix et la National Film and Video Foundation (NFVF) ont annoncé un partenariat dans le but de financer des films sud-africains. Chaque partie devra débourser la somme de 14 millions de rands (plus de 521 millions FCFA) pour ce projet visant à développer le cinéma sud-africain.

Netflix et la National Film and Video Foundation (NFVF) ont annoncé un partenariat de 28 millions de rands (plus de 1,04 milliard FCFA) pour financer la production de longs métrages sud-africains à « micro-budget ». L’accord verra les deux partenaires contribuer à hauteur de 14 millions de rands (plus de 521 millions FCFA) chacun pour soutenir la production de films locaux. Tous les films financés dans le cadre du partenariat seront diffusés en première sur Netflix.

En plus de soutenir la production de films sud-africains, la NFVF et Netflix ont déclaré que l’initiative contribuerait à soutenir la reprise de l’industrie cinématographique après l’impact dévastateur de la pandémie du Covid-19 et des mesures mises en place par les gouvernements dans le monde. Au total, six films sud-africains seront financés.

Le financement est classé en deux volets : Stream 1 (plus de 595 millions FCFA au total) – 4 × Longs métrages de cinéastes émergents, plafonnés à plus de 148 millions FCFA. Stream 2 (plus de 446 millions FCFA au total) – 2 × longs métrages de fiction de cinéastes confirmés, plafonnés à 6 millions de rands (223 millions FCFA). Makhosazana Khanyile, PDG de la NFVF, a déclaré que l’organisation appréciait l’investissement de Netflix dans le contenu local.

« L’intégration de plateformes numériques dans nos processus traditionnels ne peut que profiter davantage à l’industrie. Nous espérons que ce n’est que le début de ce qui sera sans aucun doute une relation longue et fructueuse », a déclaré Khanyile.

« La NFVF est une agence du Département sud-africain des sports, des arts et de la culture. L’année écoulée a été incroyablement difficile avec la pandémie qui frappe tant d’industries à travers le monde », a indiqué le directeur du contenu de Netflix en Afrique, Ben Amadasun.

Justin Coulibaly