Médias: Un fonds d’aide à la presse divise les journalistes gabonais

0
119

Au Gabon, certains médias privés reprochent, depuis quelques heures, à l’Organisation patronale des médias (OPAM) une tentative d’accaparement d’un fonds d’aide à la presse, devant atténuer les difficultés causées par la pandémie de Covid-19.

Selon ces médias, l’organe tenterait de convaincre les autorités de ne partager le fonds qu’aux médias membres de l’OPAM. Une telle décision priverait plusieurs médias privés gabonais de ce fonds d’aide, que les premières informations estiment à 250 millions de francs CFA.

De quoi provoquer l’ire de plusieurs journalistes de la presse privée. Pour le média G9 Infos, le ministre de la Communication ne doit pas tomber dans ce piège tendu par « de vieux journalistes corrompus qui lui suggèrent de procéder à une discrimination au sein de la presse ».

Pour le moment, aucune communication officielle n’a été faite sur le fameux fonds d’aide ni sur les critères permettant d’en bénéficier.

Servan Ahougnon