Les compagnies aériennes africaines devraient acquérir 990 avions durant les 20 prochaines années, selon Airbus

0
277

Le géant européen de l’aéronautique Airbus s’attend à ce que les compagnies aériennes africaines procèdent à l’achat d’environ 990 nouveaux avions au cours des deux prochaines décennies pour répondre à une demande croissante dans les segments de transport des passagers et du fret sur le continent, a rapporté l’agence Bloomberg le 24 février, citant un dirigeant du groupe. «Ces futures acquisitions devraient plus que doubler à terme le nombre total des avions en Afrique», a déclaré le vice-président chargé des ventes d’Airbus pour les régions Afrique et Inde, Hadi Akoum.

Sur les 990 nouveaux avions attendus dans le ciel africain durant les vingt prochaines années, 760 seraient des monocouloirs ayant une capacité de 120-200 sièges, tandis que 230 seront des avions bimoteurs à moyen et long rayon, selon les projections de l’avionneur européen. Il y a également de la place sur le marché pour 10 gros porteurs tels que le A380, a-t-on ajouté de même source.

Airbus prévoit une augmentation de 5,6% par an du trafic de passagers en Afrique au cours des deux prochaines décennies, soit un rythme de croissance supérieur à une moyenne mondiale de 4%.

Selon les prévisions de l’Association internationale du transport aérien (IATA), le nombre de passagers aériens en Afrique devrait augmenter de près de deux tiers d’ici 2035, à 303 millions. Les dix pays les plus dynamiques au monde dans ce domaine sont pour la plupart des pays africains, dont la Sierra Leone, le Mali, le Rwanda, le Togo, l’Ouganda et la Zambie.

Ecofin