LE PLUS GRAND FORUM D’AFFAIRES AFRICAIN S’OUVRE À CASABLANCA

0
145

La 6 ème édition du Forum international Afrique Développement (#FIAD2019) s’est ouverte jeudi 14 mars 2019  à   Casablanca par une allocution remarquable du président sierra léonais, Julius Maada Bio, dont le pays est l’invité d’honneur. «L’Afrique est une terre d’opportunité , de croissance et d’expansion avec l’une des plus fortes concentrations de resources naturelles dans le monde», déclare le président Maada Bio à l’ouverture du forum  intitulé « quand l’Est rencontre l’Ouest», placé résolument sous le signe de l’intégration continentale.

Saluant le leadership du Roi Mohammed VI pour le développement et l’intégration du continent, le président sierra léonais appelle à la stabilité politique comme condition nécessaire pour les investissements et la croissance. Et d’inviter ses pairs à la conjugaison des efforts pour lutter contre la corruption et améliorer l’environnement des affaires de leurs pays respectifs .

La Sierra Leone s’est dotée d’un guichet unique supervisé par le vice-président et devant permettre de faire économiser du temps et des procédures aux porteurs de projets.  «L’objectif est désormais de diversifier notre économie», explique le président  qui mentionne l’agri-business  et le tourisme en plus des secteurs miniers, principaux pourvoyeurs de devises .

Dans les prochaines années, l’accent sera mis sur l’éducation et le développement du capital humain, poursuit le président Maada Bio dans un chapiteau  de 2000 hommes d’affaires et décideurs politiques venus de 34 pays.

Prenant la parole, le président d’Attijariwafa Bank, Mohamed El Kettani,  a rappelé que 8 000 opérateurs africains ont tenu 17 000 rendez-vous B to B depuis le lancement du forum en 2010. «Le FIAD est un espace de dialogue et de convivialité», poursuit M. El Kettani qui brosse un tableau géopolitique global fait d’incertitudes mais où l’Afrique constitue un îlot de stabilité. Néanmoins, s’inquiète le président de la banque leader en Afrique du Nord , de l’Ouest et du Centre par les actifs, le niveau de la dette africaine, qui atteint 53% de son PIB, appelle à des réformes. D’autre part, le président Kettani appelle au renforcement de l’intégration africaine grâce à des projets concrets reliant l’Est à l’Ouest. «L’avenir de l’Afrique passera par ses  femmes, lesquelles représentent 70% de la force de travail agricole», poursuit M. Kettani.

Le Forum  International Afrique Développement offre un espace de conférence, de rendez-vous B to B et un market place faisant rencontrer les pays et les investisseurs. L’événement est organisé par  Attijariwafa Bank (filiale du fonds d’investissement panafricain Al Mada) à travers le Club Afrique Développement, vaste réseau d’influence comprenant 3 000 opérateurs économiques  de tous les secteurs qui interagissent à travers un espace virtuel accessible aux  membres.

financialafrik