Le Niger en plein décompte après le scrutin de dimanche

0
120

Ils étaient 7,5 millions d’électeurs à voter lors du 1er tour des élections présidentielles couplées aux Législatives. Le scrutin s’est déroulé dans le calme, selon les observations de l’Agence Nigérienne de Presse et des observateurs déployés. Le dépouillement a commencé dans la soirée dans les bureaux de vote de la capitale Niamey.

Après le vote, l’heure est désormais au décompte dans les bureaux de vote nigériens. Mohamed Bazoum, candidat du parti au pouvoir, est l’un des grands favoris de cette élection supervisée par 360 observateurs internationaux et dont les premières tendances des résultats officiels seront connues mardi prochain. En entendant, les tendances seraient favorables à Mohamed Bazoum.

Cette élection avec 30 candidats en course, pourrait voir une première alternance démocratique au Niger. Après 10 ans au pouvoir, le Président Mahamadou Issoufou a, conformément à la Constitution, décidé de ne pas se représenter à un troisième mandat. Un symbole démocratique fort dans un pays habitué aux coups d’État, depuis son indépendance en 1960.

Le vainqueur de l’élection devra tenter de trouver une réponse au problème du terrorisme, qui ravage le pays depuis une décennie. Si la double élection s’est déroulée sans violences particulières, les attaques des combattants terroristes ont causé la mort de plusieurs centaines de personnes, et le déplacement de près de 500 000 ces dix dernières années.

Les premières estimations nationales pour la Présidentielle 2020 au Niger sont attendues ce lundi. Les résultats, eux, pourraient arriver plus tard en fin de semaine.

Dale Abraham Sarr