Le Maroc finalise son entrée au capital de la BDEAC pour un montant global de 4,52 milliards de FCFA

0
168

La Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDEAC), représentée par Zounguere-Sokambi Armand Guy, Vice-Président, et le Maroc représenté par Mohammed Boussaid, Ministre des Finances, ont signé mercredi 21 juin 2017, la convention officialisation de la participation du royaume chérifien au capital social de la BDEAC, a-t-on appris d’un communiqué officiel.

Cette participation marocaine dans le tour de table de l’institution de financement du développement revêt deux caractéristiques. La détention de 238 actions de catégorie B, d’une valeur nominale de dix millions de francs CFA chacune, pour un montant de total de 2,38 milliards, et la détention d’une part de capital sujet à appel, d’une valeur de 2,142 milliards de FCFA, soit un total de 4,52 milliards de FCFA.

« Je voudrais, au nom des membres des organes de décision de la BDEAC exprimer à la Très Haute Attention du Roi, Sa Majesté Mohammed VI, Chef de l’Etat du Maroc, la fierté de compter parmi les actionnaires de la BDEAC, le Royaume du Maroc » a fait savoir Mr Zounguere-Sokambi, dans son discours de circonstance.

Cette accord est l’ultime étape d’un processus qui a débuté officiellement le 16 novembre 2015, avec l’autorisation donnée par les organes de décision de la BDEAC, d’ouvrir son capital à des entités non membres de la CEMAC.

Le Maroc a ainsi été sollicité courant février 2016 pour cette prise de participation. Le 26 mai 2016, le ministère marocain des finances a marqué l’accord de principe du Royaume sur cette opération.

Les ressources obtenues de cette coopération, permettront à l’institution de financement, de « mieux répondre aux attentes de financement du secteur public et privé de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) et contribuer au bien-être de la population », explique-t-on du côté de la BDEAC.

                                                                Agence Ecofin