Le gouvernement libyen a repris une base aérienne de l’armée basée dans l’est

0
70

Le gouvernement libyen reconnu par l’ONU a annoncé lundi la reprise d’une importante base aérienne de l’armée rivale basée dans l’est.

La base aérienne de Watya, qui se trouve à environ 140 km au sud-ouest de la capitale Tripoli, était contrôlée par l’armée basée dans l’est depuis 2014. Au cours des dernières semaines, les forces gouvernementales ont lancé des attaques terrestres et aériennes pour tenter de la reprendre.

« La victoire d’aujourd’hui ne signifie pas la fin du combat. Cependant, elle nous rapproche plus que jamais du jour de la grande victoire, quand toutes les zones et les villes seront complètement libérées et le projet de domination et de tyrannie (de l’armée basée dans l’est), qui menace l’espoir et l’aspiration des Libyens à construire un Etat civil démocratique, sera éliminé », a déclaré le gouvernement libyen dans un communiqué.

Selon les forces du gouvernement, la base aérienne a une largeur de 50 km2 et peut accueillir 7.000 soldats.

L’armée basée dans l’est tente de prendre le contrôle de Tripoli depuis plus d’un an en menant une campagne militaire contre le gouvernement reconnu par l’ONU.

Les violences ont fait des centaines de morts et de blessés parmi les civils et forcé plus de 150.000 autres à fuir leur domicile.