L’ambassadeur du Cameroun en Guinée équatoriale a démenti l’existence d’un mur à Kie-Osi

0
244

C’est dans ce contexte que la réunion s’est déroulée le 25 mai dans l’après-midi entre le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et le doyen du corps diplomatique à Malabo II, dans le siège de ce département ministériel.

Lors des conversations, le ministre Simeón Oyono Esono a fait savoir à Lazare Mpoule Bala que cette attitude provocatrice ne fait qu’entamer les excellentes relations d’amitié, de coopération et de bon voisinage existantes entre la Guinée équatoriale et le Cameroun ; compte tenu que les deux pays restent déterminés à bâtir ensemble sur les mêmes fondations et visions en commun concernant le domaine sous-régional et international, sur la base de la résolution pacifique de leurs différends. Malabo et Yaoundé travaillent en faveur d’une coopération franche, sincère et ouverte au bénéfice de leurs peuples, leurs gouvernements et leurs États.

De son côté, Mpoule Bala a carrément nié l’existence d’un tel mur frontalier, même s’il a assuré qu’il prononcera un démenti officiel pour une meilleure orientation des relations entre son pays et la Guinée équatoriale, qui, d’après lui, sont sur la bonne voie, dans leur cours normal, y compris les contacts au plus haut niveau entre les deux administrations.

Conjointement avec huit commissions mixtes, la République de Guinée équatoriale et le Cameroun ont parvenu à de nombreux accords dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de l’éducation, de la culture et concernant l’exemption de visa pour les passeports diplomatiques, officiels et de service, en plus des conventions en matière de commerce et de coopération économique et technique, ainsi que les commissions successives sur des questions consulaires et de sécurité transfrontalière et le projet de construction du pont Kribi-Campo Bata.

Source : Bureau d’information diplomatique
Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale