La France annonce avoir tué Abdelmalek Droukdel, le chef d’AQMI

0
126

L’Armée française a annoncé avoir tué Abdelmalek Droukdel, chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique. L’opération a été menée à l’aide d’un drone au nord du Mali, en collaboration avec les Etats Unis. 5 autres terroristes ont péri avec leur leader.

C’est la ministre française des armées, Florence Parly, qui a twitté l’information : Abdelmalek Droukdel, chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, est mort au nord du Mali. Il a été tué à l’aide d’un drone, mercredi 3 juin, par les forces françaises armées, avec 5 autres terroristes.

L’opération a été menée, dans le Nord de l’Adrar des Ifoghas, à 80 km à l’Est de Tessalit, dans le cadre d’une collaboration entre la France et les services  de renseignements américains. L’identité d’Abdelmalek Droukdel a été confirmée par un test ADN.

Dans un second tweet, la ministre française des armées a ajouté  : « Les opérations contre l’EIGS, l’autre grande menace terroriste dans la région, se poursuivent également. Le 19 mai, les forces armées françaises ont capturé Mohamed el Mrabat, vétéran du djihad au Sahel et cadre important de l’EIGS ».