La Chine et l’Algérie souhaitent renforcer leur coopération dans la lutte antiterroriste

0
397

La Chine et l’Algérie ont émis le vœu de renforcer leur coopération dans la lutte antiterroriste, a indiqué le représentant spécial du ministre chinois des Affaires étrangères, Wu Sike, actuellement en visite à Alger.

« Ma visite en Algérie entre dans le cadre de l’échange de vues entre les deux parties sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines politique et économique mais aussi sécuritaire y compris la lutte antiterroriste », a déclaré le responsable chinois à la presse à l’issue de l’entretien qu’il a eu avec le ministre algérien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.

Dans ce sens, le diplomate chinois qui a rappelé que le monde est aujourd’hui confronté à de multiples défis, dont la lutte contre le terrorisme, a souligné l’importance du renforcement de la coopération dans ce domaine.

Par ailleurs, M. Wu qui a souligné « la coopération » entre Beijing et Alger pour le règlement « politique » des différentes questions posées aux niveaux régional et international, s’est félicité des « relations historiques privilégiées » entre les deux pays, rappelant « les contacts bilatéraux et les visites échangées entre les deux parties à tous les niveaux ».

La Chine et l’Algérie ont élevé leurs relations bilatérales, de partenariat stratégique, conclu il y a onze ans, à un niveau de partenariat stratégique global, à l’occasion de la célébration en 2014 du 55e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-algériennes. Ce partenariat stratégique global est le premier du genre entre la Chine et un pays arabe.

En termes d’échanges commerciaux, en 2015, la Chine avait exporté pour une valeur de 8,22 milliards de dollars américains, sur un total de 51,501 milliards de dollars d’importations de ce pays d’Afrique du Nord, gardant ainsi pour la troisième année consécutive son statut de premier fournisseur de l’Algérie.

Xinhua