La 5G ? Voici ce qu’elle va changer

0
552

Alors que la 4G se déploie, l’Union européenne s’est déjà alliée à la Corée du Sud pour développer d’ici 2020 la cinquième génération de réseaux mobiles. Mais de quoi s’agit-il ?

A peine lancée il y a quelques mois, la 4G est encore loin de s’être démocratisée. Pourtant, les opérateurs télécoms voient déjà plus loin, avec la 5G, la cinquième génération de réseaux mobiles. La Commission européenne a signé, lundi 16 juin, un accord avec la Corée du Sud pour développer cette technologie d’ici la fin de la décennie.

En février, au Mobile World Congress, la grand-messe du secteur de la téléphonie mobile, tout le monde ne parlait déjà que de cette fameuse 5G, racontent Le Monde (article payant) et Le Figaro. Tout cela va trop vite pour vous ? Francetv info vous explique à quoi il faut vous attendre.

Ça va changer quoi ? Internet sera plus rapide ?

La 5G est en

core au stade embryonnaire, mais le Metis 2020 (en anglais), un consortium d’acteurs du secteur des télécoms, soutenu par l’UE, a déjà défini les grands principes de ce futur réseau. Le service sera « incroyablement rapide » (PDF en anglais), promet-on, avec des débits espérés jusqu’à 10 Gb/s, soit 100 fois plus que la 4G.

Avec une telle vitesse, vous pourrez par exemple télécharger une heure de vidéo haute définition en six petites secondes, calculent Les Echos. Sauf que ce n’est pas le plus important, assure à francetv info Nicolas Demassieux, directeur d’Orange Labs Recherche : « Dans la 4G, on a déjà ce qu’il faut pour améliorer les débits, il y en a sous le capot. »

Bon, mais alors, ça sert à quoi ?

La technologie n’est pas pour tout de suite, mais pour l’horizon 2020. A cette date, on n’aura pas seulement « quelques milliards de smartphones », estime Nicolas Demassieux, mais « 50 à 200 milliards d’objets connectés » auxquels il faudra fournir une connexion sans fil rapide et fiable. Les opérateurs se préparent à un monde où la voiture sera autonome, où l’électroménager sera intelligent et où la maison sera entièrement contrôlable à distance, comme le montre cette vidéo d’anticipation, réalisée pour France Télévisions par l’entreprise Siradel, spécialisée dans les modèles de conception des réseaux numériques mobiles.