Ghana : un budget haussier de 13 milliards $ sur fond de reprise en 2018

0
117

Au Ghana, le gouvernement prévoit un budget haussier (+14,5%) de 62 milliards de cedis (13,74 milliards $), a-t-on appris lors d’une présentation de la loi des finances ce mercredi. Ce montant représente l’équivalent de 25,7% du PIB ghanéen. 

Les mesures phares de ce budget, citées par Reuters sont entre autres : une réduction de 13% des tarifs d’électricité pour les ménages et 21% pour l’industrie.

Accra table sur une croissance économique de 6,8% pour l’année prochaine après avoir revu au cours de cette année, ses prévisions pour 2017 où l’économie devrait progresser désormais de 7,9%.

La reprise nette de l’activité économique après une crise financière de 2016, sera surtout tirée par les secteurs classiques, l’or, le cacao, le pétrole qui, depuis cette année ont reçu un coup de pouce du Fonds monétaire international. Le gouvernement ambitionne à cet effet de réduire son déficit  à 4,5% en 2018. L’inflation devrait descendre sous la barre des 8,9% en 2018, après ses niveaux record en 2016 où elle franchissait la barre des 20%.

« Tous les indicateurs s’améliorent. L’inflation baisse, les taux d’intérêt ont été révisés à la baisse et le gouvernement a stabilisé de manière significative la situation énergétique permettant aux industries de fonctionner.», a déclaré le ministre des finances, Ken Ofori-Atta.

Rappelons que ce budget prévoit le remboursement des arriérés de dettes que le Ghana a accumulés.

                                                          Agence Ecofin