France : défilé militaire pour célébrer la fête nationale du 14 juillet

0
272

La France a célébré la fête nationale du 14 juillet avec un traditionnel défilé Défilé du 14 juillet 2014militaire sur l’Avenue des Champs-Elysées, sous la présidence du chef de l’Etat François Hollande, et mettant l’accent sur le centenaire de la Première Guerre mondiale.

Peu après 10h00 (heure de Paris), le président français a passé en revue les troupes rassemblées sur la place de l’Etoile et sur les Champs-Elysées. Le défilé a débuté par une parade des emblèmes de certains pays ayant engagé des troupes ou des travailleurs sur le continent européen pendant la Grande Guerre.
Avec neuf avions tirant des fumées des tricolors français, a commencé le défilé des avions, suivi par le défilé des troupes à pied, des hélicoptères et des troupes motorisées. Selon des chiffres officiels, près de 4 000 personnes, 285 véhicules, 241 chevaux, 76 chiens, 54 avions et 36 hélicoptères ont été mobilisés pour les célébrations du 14 juillet.
A l’issue du défilé militaire sur les Champs-Elysées, le président Hollande a accordé la traditionnelle interview télévisée du 14 juillet à TF1 et à France 2, au cours de laquelle, il a abordé des problèmes sociaux et économiques, en appelant les entreprises à montrer leur « confiance »; en s’engageant à des contreparties aux baisses de cotisations et impôts sur trois années annoncées par le gouvernement; en promettant de réduire les impôts de « plusieurs centaines de milliers de Français » l’an prochain et en qualifiant de « trop fragile » la reprise de l’économie française.
« Nous sommes sortis de la crise de la zone euro, et l’année dernière, à la même place j’ai dit ‘la reprise est là’. La reprise, elle est là mais elle est trop fragile, trop hésitante, trop vulnérable », a indiqué le chef de l’Etat français, et d’ajouter : « On fera en sorte qu’il y ait plusieurs centaines de milliers de Français qui payent moins d’impôts ». »Je vous mets sur la table avec une garantie, les parlementaires viennent de voter les textes, ce qui va se produire du côté de l’Etat pendant trois ans : soutien aux entreprises, baisses d’impôts pour les ménages, économies budgétaire … alors les entreprises je leur dis, maintenant c’est à vous aussi de marquer votre confiance », a-t-il conclu.
(Xinhua)

.