Explosion du Covid-19 en Algérie : « indiscipline » à Sétif, Constantine, Oran, Biskra et Ouargla

0
17

L’Algérie connaît une hausse fulgurante des cas de contamination au nouveau Coronavirus, fruit, selon des experts, de l’indiscipline notée dans des régions comme Sétif, Constantine, Oran, Biskra et Ouargla.

L’Algérie est en alerte compte tenu du l’explosion des cas de Coronavirus, qui intervient durant cette seconde phase de déconfinement, qui a été entamée le 14 juin dernier. Une explosion des cas de Covid-19 a poussé les experts à déclencher l’alarme. Président de l’Ordre national des médecins algériens, le Dr Mohamed Bekkat Berkani, par ailleurs membre du Comité Scientifique chargé du suivi de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus en Algérie, pointe l’indiscipline des citoyens.

Le médecin a souligné que cette progression des cas confirmés positifs au Coronavirus concerne cinq (5) wilayas, que sont Sétif, Constantine, Oran, Biskra et Ouargla. Reconnaissant que cette hausse vertigineuse du cas de personnes contaminées est inquiétante, le Dr. Mohamed Bekkat Berkani se dit « certain que ce rebond est le fruit du manque d’engagement et de l’indiscipline des citoyens à respecter les gestes barrières anti-Coronavirus; recommandés par les autorités sanitaires du pays ».

Pour la blouse blanche qui précise que « le déconfinement n’est pas synonyme de fin de la contagion, la plupart des habitants de ces villes où le Coronavirus connait une forte ascension, ne respectent aucune mesure de prévention, ni dans les espaces publics, ni dans les transports et les marchés ».

« Il est encore trop tôt; pour parler de la réouverture des frontières avec la Tunisie; à l’occasion de la saison estivale (…). Ni l’Algérie ni la Tunisie n’ont pas totalement dominé la situation épidémiologique, je pense qu’il est trop tôt pour parler de circulation des personnes (…). La Tunisie est un pays frère, le Coronavirus ne l’est pas »; a confié le Dr Mohamed Bekkat Berkani à TSA.

Par

Amadou Atar