Economie: Nouveaux partenariats économiques entre l’Espagne et l’Angola

0
67

En Angola, le président Joao Lourenço accompagné du chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez. Jeudi, les deux hommes ont assisté à la signature de plusieurs accords commerciaux dans les domaines de la pêche, de l’agriculture, de l’industrie et du transport aérien.

Alors que le pays ibérique cherche à se repositionner sur le marché potentiel qu’offre l’Angola, le Premier ministre espagnol s’est fait accompagner d’une délégation d’acteurs économiques et de chefs d’entreprises, pour s’attirer de nouveaux partenariats économiques, et réduire sa dépendance au pétrole. Pedro Sanchez a encouragé le gouvernement de Joao Lourenço.

Par conséquent, l’Angola est également un acteur régional important, ce que j’ai également eu l’occasion de le souligner au président Lourenço lors de la conversation que nous avons eue. Son engagement pour la paix et la stabilité sont des atouts importants qui ont donné à l’Angola du poids, du respect et de l’influence dans la recherche de solutions pacifiques basées sur le dialogue face aux conflits dans la région. Nous avons salué l’engagement du Président Lourenço en faveur de la médiation et de la recherche de solutions fondées sur le dialogue aux conflits dans les trois grandes régions de l’Afrique subsaharienne : le Golfe de Guinée, les Grands Lacs et l’Afrique australe. »

Au Sénégal, Pedro Sanchez rencontrera le président Macky Sall et l’accent sera mis surtout sur la lutte contre l’immigration clandestine. En effet, avec la crise du coronavirus, la pression migratoire s’est accentuée sur les îles Canaries. L’Espagne cherche actuellement à convaincre les pays concernés de rapatrier leurs ressortissants.

Africanews