Covid-19 : Air France sollicite la reprise des vols commerciaux vers le Cameroun

0
69

La compagnie aérienne franco-néerlandaise a saisi les autorités camerounaises en vue d’une reprise des vols commerciaux. Une autorisation assortie de conditionnalités dans un contexte de lutte contre la propagation du Coronavirus.

Près de deux mois après la décision des autorités camerounaises portant fermeture des frontières aériennes, terrestres et maritimes en guise de riposte contre la propagation du Coronavirus, les activités économiques avec l’extérieur vont devoir reprendre dans un contexte de déconfinement progressif.

S’il est vrai que le 30 avril dernier, le Gouvernement a pris une vingtaine de mesures visant une reprise graduelle des activités économiques, l’ouverture des frontières aériennes autorisant les vols commerciaux avec la France, l’un des pays les plus touchés au monde par la pandémie du Covid-19 peut paraître surprenant, alors que sur place au Cameroun, le nombre de cas testés positifs observe une courbe ascendante.

Répondant favorablement à la « demande d’autorisation des vols commerciaux de la compagnie Air France », le Ministre des Transports dans une correspondance adressée le 11 mai 2020 au Directeur général de la Cameroon civil aviation authorithy (CCAC) et dont Financial Afrik a pu obtenir une copie, indique que le « Président de la République marque son très haut accord pour l’exécution des vols commerciaux de la compagnie Air France alternativement dans les aéroports internationaux de Nsimalen-Yaoundé et Douala à raison d’une période hebdomadaire pour la période allant de 04 mai au 30 juin 2020 ».

En exécution de ces directives, il est demandé à l’Autorité aéronautique civile en liaison avec la société des Aéroports du Cameroun (ADC) et l’Agence pour la sécurité et la navigation aérienne (ASECNA) ainsi que toutes administrations concernées, de prendre les dispositions nécessaires au bon déroulement desdits vols.

Toutefois, souligne Jean Ernest Ngallé Bibehé, « les passagers desdits vols devront présenter un test de dépistage négatif au Coronavirus à l’embarquement et souscrire à un engagement de d’auto-confinement à leurs frais à leur arrivée au Cameroun ».

En outre, ces derniers devront également être assujettis au respect scrupuleux des mesures barrières édictées par les autorités, à l’instar du port obligatoire du masque dans les lieux publics.

Des mesures apprend-on dont Air France aurait accepté de s’y conformer bien que cela ne manque pas de susciter des interrogations au sein de l’opinion où beaucoup pensent que cette reprise des vols commerciaux de la compagnie franco-néerlandaise pourrait augmenter les cas de contamination au Cameroun au regard de la rudesse de la pandémie du Coronavirus en Europe.

Sur le plan épidémiologique, le dernier décompte du Ministère de la Santé publique fait état de 2579 cas testés positifs au Cameroun, dont 1465 guéris pour 144 décès.

Achille Mbog Pibasso