Côte d’Ivoire – affaire de cyber-fausses nouvelles : Un opposant écroué

0
12

En Côte d’Ivoire, Etienne Daïpo N’Ponon, le secrétaire général de la plateforme d’opposition EDS est aux arrêts et écroué à la prison d’Abidjan depuis le 18 mai 2020. L’annonce est du procureur d’Abidjan, qui s’est exprimé le 20 mai 2020 par communiqué.

D’après le document, cette arrestation rentre dans le cadre d’une affaire de diffusion de fausses nouvelles par internet. Dans le fonds, Etienne Daïpo N’Ponon est accusé de complicité avec le cyber-activiste François Ebiba Yapo.

On apprend du procureur que ce dernier est inculpé par la justice ivoirienne pour atteinte à la défense nationale et troubles à l’ordre public » après « plusieurs publications sur les réseaux sociaux de nouvelles fausses ».

Actif sur les réseaux sociaux sous le profil de « Serge Koffi Le Drone », c’est lui qui avait appelé à la destruction d’un centre de lutte contre la Covid-19 encore en construction à Abidjan.

D’après le procureur, au cours de l’exploitation de François Ebiba Yapo, celui-ci a affirmé que parmi les informations qu’il publiait sur ses pages, certaines n’était pas de lui. Il les recevait de certaines personnes. Et c’est donc la recherche de ces ‘‘complices’’ qui a abouti à l’interpellation d’Etienne Daïpo N’Ponon.

Dans la foulée de cette annonce, l’opposition s’est insurgée, à l’instar d’Armand Ouegnin, président d’Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS). Il évoque « une nouvelle manœuvre d’intimidation contre l’opposition à l’approche des élections… c’est une injustice ! ». Il ajoute : « Hier c’était Assoa Adou, demain ce sera qui ? Il faut que ça s’arrête ».

Par Jephté TCHEMEDIE/DBA