Rwanda : la croissance économique va chuter de 9% en 2019 à 2% cette année

0
94

Le Rwanda s’attend à voir sa croissance économique s’effondrer cette année, passant de 9,4% en 2019 à 2% d’ici fin 2020. C’est ce qu’a indiqué Uzziel Ndagijimana (photo), ministre des Finances du pays lors de la présentation du budget 2020-2021.

Comme on peut s’y attendre, cette perspective en forte baisse est due à la crise du coronavirus qui a fortement touché les secteurs du tourisme, du transport et de l’hôtellerie. Cette année, ces trois secteurs qui comptent parmi les principales sources de revenus du pays devraient voir leur croissance se contracter en raison des mesures restrictives mises en œuvre pour stopper la pandémie. Ces performances devraient être atténuées par une croissance positive (quoiqu’en baisse) des secteurs agricole (3%), industriel (4%) et des services (1%).

L’annonce intervient alors que le pays des mille collines devrait être le champion africain de la croissance, selon la Banque mondiale. Pour le gouvernement, le taux moyen de croissance du pays entre 2000 et 2018 était de 8% avec un budget autosuffisant à hauteur de 84%.

Pour l’exercice fiscal 2020-2021, le gouvernement envisage d’emprunter 820,9 millions $ auprès d’investisseurs étrangers. Ce financement couplé à l’aide attendue des bailleurs de fonds (qui devrait représenter 15,2% du budget) permettra de financer une hausse de 7,5% des dépenses prévues au cours du prochain exercice fiscal.

« Nous donnerons la priorité à l’amélioration de notre système de santé, à l’augmentation de la productivité de l’agriculture et de l’élevage, et à l’élargissement de la protection sociale », a déclaré Uzziel Ndagijimana.

Notons que pour 2021, la croissance est à nouveau attendue en hausse à 6,3% puis à 8% en 2022.

Moutiou Adjibi Nourou