Rdc: Malgré la sanction de la trésorerie américaine, le Libanais Saleh Assi continue ses activités en Rd Congo avec l’appui de Afriland

0
169

Depuis le 03 décembre 2019, le Département pour le contrôle des biens étrangers de la trésorerie américaine (Ofac) a sanctionné Saleh Assi, un ressortissant libanais opérant au Rd Congo, ainsi que ses compagnies qui, selon le trésor américain, sont engagées dans le blanchiment d’argent au Rdc.

Selon la trésorerie américaine, le libanais qui a plusieurs sociétés au Congo « Enregistrées sous autres noms » est profondément engagé dans le financement des activités du groupe terroriste Hizballah. « Saleh Assi et ses complices sont engagés dans des activités qui servent de sources financières au groupe terroriste Hiballah.

Ces activités ont rassemblé des dizaines de millions de dollars pour le groupe terroriste», indique le trésor américain. http://home.treasury.gov/news/press-releases/sm856. Malgré cette décision d’Ofac qui interdit à Saleh Assi d’exercer des activités commerciales, le Libanais a trouvé d’autres moyens pour échapper au contrôle de la Justice.

Récidiviste, il vient de créer, dans la capitale Rd congolaise une société dénommée “Kinshasa Food”, spécialisée dans la vente des vives frais et divers. Refusant de s’afficher, Saleh Assi a légué la gestion de cette société aux Libanais Ali Hassan Farwaw et Mohammed Chaieb, frères biologiques de l’actuel patron de la société Pain Victoire, Tala Chaieb. Selon une source bien informée, toutes ces entreprises obtiendraient des licences d’importation par l’intermédiaire de la Banque Afriland, malgré que cette banque sait que les entreprises en question sont liées à Saleh Assi qui est sanctionne par le trésor américain. Et aussi la banque Afriland sait que l’argent transféré passe par le canal de Minacargo et Pain Victoire qui sont sanctionnés tout comme leur propriétaire. J.Mart, Seafoods et Amcrops Ag sont bel et bien les fournisseurs de la société “Kinshasa Food” qui est actuellement banni en Europe. Étant banni par les États-Unis pour soutien au terrorisme dans le monde, des observateurs avertissent la Justice Rd congolaise de suivre de prêt, à son tour, les activités de ces expatriés afin de faire appliquer l’Etat de droit prôné par le président de la République pour limiter les initiatives de cet homme d’affaires qui risquerait d’avoir des conséquences fâcheuses pour la République du Rd Congo.

D’ailleurs il s’agit la d’une matière de bonne gouvernance et de lute contre la corruption, le blanchiment des capitaux et financement du terrorisme. Selon le secrétaire de la trésorerie américaine, Steven Mnuchin, le groupe terroriste Hizballah continue d’utiliser un semblant légitime au sein du Rdc, pour avoir de l’argent qui sert au financement du terrorisme dans le monde. « Les propriétaires de ces affaires au Rdc corrompent les uns et les autres pour sécuriser des marchés au Rdc. L’Amérique continuera à prendre des actions contre les financiers du Hizballah tels que Saleh Assi et Nazem Said Ahmad», souligne Steven Mnuchin.

Jean Paul Onana