Ouganda : le chinois CNOOC choisit de ne pas exercer son droit de préemption dans la transaction Tullow-Total

0
40

Jeudi, le producteur chinois CNOOC engagé dans le projet de développement du lac Albert a annoncé qu’il n’exercera pas son droit de préemption lui permettant d’acquérir 50 % des actifs de Tullow, dans le cas où celui-ci se retirerait du projet. Le 23 avril dernier, la société britannique avait conclu un accord de cession de ses 33,33 % de parts au français Total pour un montant de 575 millions de dollars.

En conséquence, aucune modification n’est apportée à la transaction ou au calendrier précédemment annoncé et Tullow continue de s’attendre à ce que la transaction soit conclue au second semestre 2020.

La transaction reste soumise à un certain nombre de conditions, notamment l’approbation par les actionnaires de Tullow, le gouvernement et d’autres parties prenantes ainsi que la signature d’un accord fiscal contraignant avec le gouvernement ougandais et l’Autorité fiscale ougandaise.

Olivier de Souza