Niger : Mohamed Bazoum, le « successeur » d’Issoufou

0
193

Le bras droit du président nigérien, Mohamed Bazoum, rêve à **60 ans** de succéder à Mahamadou Issoufou selon Africanews.

Candidat à la présidentielle de dimanche, Mohamed Bazoum, est connu au Niger, pour sa grande fidélité au chef de l’Etat et au Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme créé en 1990.

Membre fondateur du PNDS, il occupe le poste de président du Comité exécutif de ce parti depuis l’accession en 2011 de Mahamadou Issoufou à la magistrature suprême du Niger. Ce professeur de philosophie, collectionne les casquettes de ministre.

Une expérience qui parle pour lui

Mohamed Bazoum a été ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur et plus récemment ministre d’État nigérien, ministre de l’Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires coutumières et religieuses. Il fait partie également du groupe des 14 députés qui ont déposé la motion de censure entraînant la chute du gouvernement de l’opposant, Hama Amadou.

En juin 2020, Bazoum a démissionné dugouvernement pour se consacrer à la campagne électorale, une campagne dirigée par Sani Mahamadou Issoufou, le fils du président Issoufou.