Maixent ACCROMBESSI désormais grand « Maître vaudou » au Bénin

0
150

Maixent Accrombessi, l’ex-directeur de cabinet du président Gabonais Ali Bongo Ondimba, selon les photos qui circulent abondamment sur les réseaux sociaux, serait devenu « Maitre voudou » au Bénin dans son pays d’origine. L’intronisation de Maixent Accrombessi aurait eu lieu, Dimanche 17 mars à Abomey. Il succède ainsi à son défunt père, M. Médard Accrombessi, décédé en 2016.

Sans vouloir ouvrir de vieilles blessures, ni ressasser le passé, les « Accrombessi boys » et leur précieux ami « Maixent » voyaient le Gabon comme une caverne d’Ali Baba.
Durant quelques années, ils se bâtirons  des fortunes insolentes. Comment ? Sur la base du plan stratégique Gabon Émergent (PSGE) et d’annonces spectaculaires sur des projets pharaoniques censés arrimer le pays au 21 siècle, mais nombreux d’entre-eux ne verront jamais le jour. Les sommes allouées s’évaporeront vers des destinations inconnues au nez et à la barbe des gabonais.e.s.

La dette publique gabonaise qui frôle les 5300 milliards de F-CFA et représente environ 60% du PIB, on la doit en partie à cette clique. Fin mot de l’histoire, quelques désargentés et parfaits inconnus pour quelques-uns sont devenus des millionnaires et des milliardaires à un temps records.

Ironie du sort, en 2016, pendant la campagne électorale pour la reconduction d’Ali bongo à la tête du Gabon, un grave accident vasculaire cérébral (AVC) viendra mettre un terme à la mainmise du directeur de cabinet Maixent Accrombessi et de ses proches sur les mannes financières du pays.

Celui qui avait ajouté « Nkani  »  à son nom pour faire  « Gabonais « et  « fils du Haut Ogooué » est aujourd’hui simple Haut-représentant personnel au sein du cabinet d’Ali Bongo. Il a été reconduit à ses fonctions lors du dernier remaniement ministériel du 12 février 2019.

La fonction de Haut Représentant du Chef de l’Etat ne confère à son détenteur aucun pouvoirs particulier. Il ne peut ni nommer ou démettre un collaborateur du Président de la République ou un ministre.

Le Haut Représentant n’intervient pas dans le processus de prise de décisions au sommet de l’État. De par ses attributions, il ne fait que représenter le Président de la République à la demande de ce dernier auprès de certaines institutions et à certains événements de haut niveau. Ceci dit, même à titre honorifique, M. Maixent Accrombessi est payé par les contribuables, on peut  légitimement déplorer ce fait qui choque plus d’un.

Source: Médiapart