L’ONU lance un appel aux dons de 1,8 milliard $ en faveur des populations du Soudan du Sud

0
242

Les Nations Unies ont lancé, le 9 février, un appel aux dons de 1,8 deplacesmilliard de dollars en vue d’aider quelque 2,5 millions Sud-Soudanais menacés par la famine en raison de la guerre civile qui fait rage dans leur pays depuis décembre 2013. Evoquant «un niveau insoutenable de souffrances», et un «état de dévastation et de destruction généralisé», la directrice des opérations humanitaires de l’ONU, Valerie Amos, a appelé à une restauration de la paix dans ce plus jeune Etat du monde.

«Nous avons besoin que les combats cessent (…). Le conflit a eu un effet dévastateur au Soudan du Sud, et si la paix ne revient pas rapidement, il aura aussi un impact régional important», a-t-elle déclaré au cours d’une conférence de donateurs organisée dans la capitale kényane Nairobi, siège régional de l’ONU.

Le Soudan du Sud qui avait accédé à l’indépendance en juillet 2011 est ravagé depuis environ treize mois par une violente guerre civile opposant les troupes fidèles au président Salva Kiir et la rébellion dirigée par son ancien vice-président Riek Machar. Les sept accords de cessez-le-feu signés entre les deux hommes ont tous été violés les uns après les autres.

Le conflit a fait près de deux millions de sans-abris. 500 000 personnes ont au total fui dans des pays voisins.
Plus de la moitié des 12 millions d’habitants ont besoin d’aide au Soudan du Sud, estime l’ONU. Parmi eux, 2,5 millions sont en situation de crise, l’étape précédent l’état de famine.
(Ecofin)

.