Le Fonds monétaire international accorde aux Seychelles 31 millions de dollars d’aide d’urgence

0
68

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé la demande d’aide financière d’urgence des Seychelles, de 31,2 millions de dollars.

La ligne de crédit ira dans la réserve des Seychelles afin de soutenir la résilience financière de la nation insulaire à travers la crise COVID-19.

Le conseil d’administration du FMI a approuvé la demande au titre de l’instrument de financement rapide (RFI). Disponible pour tous les pays membres, l’instrument fournit une assistance financière rapide et à faible taux si une urgence est nécessaire.

Vendredi, lors d’une conférence de presse, la gouverneure de la Banque centrale des Seychelles, Caroline Abel, a déclaré que « le financement viendra compléter la réserve dont nous disposons pour soutenir le pays ».

« Cela prolongera la durée pendant laquelle nous pourrons soutenir le marché pendant cette période où l’économie se voit dans une situation où il n’y a pas assez d’activité économique apportant des devises étrangères », a déclaré Mme. Abel.

Les Seychelles, un archipel de l’océan Indien occidental, ont interdit depuis le 25 mars tous touristes, à l’exception des ressortissants seychellois de retour.

En l’absence de visiteurs en provenance d’Europe, les plus grands marchés touristiques du pays, et avec les compagnies aériennes internationales au sol, l’industrie touristique des Seychelles est au point mort.

Mme. Abel a déclaré: «Nous prévoyons que le pays ne recevra pas beaucoup de touristes pour le reste de cette année. En tant que banque centrale, nous devons à un moment ou à un autre soutenir le marché des changes, il est donc important de toujours avoir une assurance qui, si les choses ne s’améliorent pas, il y aura quelque chose sur lequel se rabattre et se maintenir pendant cette période difficile. « 

Elle a déclaré que le gouvernement s’assurait que la dette supplémentaire ne deviendrait pas un fardeau.

Le ministre des Finances des Seychelles, Maurice Loustau-Lalanne, a déclaré vendredi que le prêt du FMI était assorti d’un taux d’intérêt de 0,05%.
Le gouvernement poursuivra le remboursement des prêts – un total de 51,1 millions de dollars pour 2020 – aux créanciers internationaux.

« Nous disons que la réserve nous soutiendra pendant 18 mois, mais si cette réserve atteint zéro, l’institution sera en grand danger, sans rien pour aider à gérer certaines choses, comme les devises », a expliqué Mme. Abel.

Un communiqué de presse du FMI a déclaré que l’organisme « continuera de suivre de près la situation des Seychelles et restera en dialogue étroit avec les autorités ».

« Les gains économiques durement gagnés des Seychelles depuis la crise de 2008, soutenus par les accords successifs du Fonds, sont érodés par les graves conséquences de la pandémie de COVID-19. La réponse rapide de la banque centrale pour fournir une aide d’urgence aidera à atténuer les retombées économiques », a déclaré Tao Zhang, directeur général adjoint.

M. Zhang a ajouté que « le taux de change flexible a bien servi les Seychelles et la résilience du système bancaire jouera un rôle crucial dans le rétablissement des équilibres externes et internes. La banque centrale devrait rester vigilante face aux tensions potentielles sur le marché et aux risques émergents pour les marchés financiers ».

(PAUL J. RICHARDS / AFP)