Jacob Zuma a prêté serment ce samedi à Pretoria

0
340

Le Président Jacob ZUMA a prêté serment le samedi 24 mai 2014, en présence de ses pairs, 27 Chefs d’Etats au au total. jacob-zuma-lors-de-sa-prestation-de-serment-le-24-mai-2014-a-pretoriaAprès un scrutin considéré comme simple formaté, le congrès national africain (A.N.C) a remporté haut la main l’élection du 7 mai avec un peu plus de 62% des voix. Avec cette réélection, le Président Jaco ZUMA brigue ainsi un nouveau mandat à la tête du pays.

Le président  sud-africain Jacob Zuma a été réélu, ce mercredi 21 mai, à la tête de l’Etat. Il s’agit d’une simple formalité puisqu’il a été élu par les membres du Parlement où son parti, le Congrès national africain (ANC) est majoritaire. L’ANC qui a remporté haut la main les élections du 7 mai avec un peu plus de 62% des voix. La reconduction de Jacob Zuma à la présidence pour un second mandat n’est donc pas une surprise.

En Afrique du sud, ce sont  les députés qui élisent le Président. Dans une atmosphère de détente le Président de l’Assemblée Nationale, pour la détendre s’est  permis de faire quelques blagues du  genres  « Monsieur Zuma, est-ce bien votre signature en bas de ce document ? », s’est-il amusé avant de demander sur le même ton : « Y a-t-il d’autres candidats ? ». Et au milieu des rires, il ajoute : « On dirait que Monsieur Malema fait signe qu’il est libre. Il n’y a pas d’autres candidats ? Je déclare donc Jacob Zuma élu président de la République d’Afrique du Sud ». Après cette déclaration s’en est suivie des applaudissements nourris.

 L’Alliance démocratique (principal parti d’opposition) a tenté de s’opposer à cette candidature, soulevant qu’elle était irrationnelle au vu de la conduite du président lors de son précédent mandat.

Notons que l’ANC est majoritaire à l’Assemblée Nationale. Il entame un nouveau mandat après la victoire aux législatives du 7 mai de l’ANC, au pouvoir depuis 1994. Jacob Zuma a promis un virage socio-économique « radical » dans le pays.

A Pretoria, ils étaient 4 500 hôtes de marque à avoir fait le déplacement, ce samedi matin, pour la cérémonie d’investiture du président sud-africain. Jacob Zuma entame un nouveau mandat après la victoire de son parti, l’ANC, aux élections législatives du 7 mai. Le parti majoritaire a remporté plus de 62 % des suffrages. Pour l’occasion, 27 chefs d’Etat africains étaient présents à la cérémonie, et 47 pays étaient représentés.

A la tribune d’honneur on peut noter la présence du président de la RDC, Joseph Kabila, du président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso ou encore du président  burkinabè, Blaise Compaoré. Robert  Mugabe, le président du Zimbabwe, a été le plus acclamé de tous les dirigeants présents lors de cette cérémonie.

                                                                                     Richard KERI

.