Campus universitaires à l’américaine en Afrique

0
264

havardL’ex PM kenyan plaide pour des initiatives d’apprentissage en Afrique par les universités américaines – L’ancien Premier ministre kenyan, Raila Odinga, se trouve aux États-Unis pour plaider en faveur de la mise en place de campus universitaires en Afrique pour répondre aux besoins des élèves du secondaire dans le continent qui ont cruellement besoin de renforcer leurs compétences pour leur avancement professionnel, a indiqué son bureau.

M. Odinga va faire pression sur la direction de l’Université de Yale pour qu’elle mette en place un campus satellite à Nairobi et qu’elle tende la main à plus d’étudiants du secondaire, en particulier dans les zones rurales dans le cadre de son nouveau programme pour l’Afrique.

Le contenu du programme est conçu pour améliorer la pensée analytique des élèves, la flexibilité intellectuelle et les aptitudes écrites et en communication orale’’, a déclaré le bureau de M. Odinga dans un communiqué publié jeudi.

M. Odinga est arrivé aux États-Unis mercredi pour faire une allocution pour le Fonds mondial de Coca-Cola à Yale, jeudi soir.

Selon le communiqué, les programmes nouvellement créés vont aider les élèves à reconnaître et à comprendre les problèmes mondiaux, élaborer des stratégies de réponse et des solutions innovantes en fréquentant la faculté de Yale et en tirant profit des étudiants africains du premier cycle et des cycles supérieurs actuellement inscrits à Yale.

Les étudiants prennent part à une série de conférences et à un certain nombre de séminaires au choix sur une variété de sujets.

Le programme n’existe pas encore au Kenya, mais est déjà mis en œuvre au Ghana et en Éthiopie.

M. Odinga a déclaré qu’il va avoir des entretiens avec les responsables de Yale dont Rachel Adams, le directeur adjoint pour l’Afrique au Bureau des Affaires internationales qui coordonne le rayonnement de l’Université vers l’Afrique.

M. Odinga a déclaré qu’il tient à profiter de son séjour à Yale pour augmenter le nombre de facultés qui s’intéressent à l’Afrique. Il a l’intention de demander à l’Université d’intégrer les élèves du secondaire du Kenya dans les zones rurales dans le programme de Yale  pour les jeunes boursiers africains (Yale Young African Scholars Program, YYAS).

Le YYAS est un programme de cinq jours conçu pour les étudiants africains qui vont passer leurs examens du secondaire en 2015 ou 2016, et âgés de 18 ans ou moins pendant la durée du  programme et qui ont le talent et les idées pour avoir un impact positif en tant que jeunes  leaders.

Cela ne va induire aucun frais pour la participation des étudiants au programme YYAS. Les participants sont toutefois tenus d’assurer leurs frais de voyage aller et retour pour prendre part au début du programme et rentrer chez eux à la fin de celui-ci.

Pana 10/10/2014

.