BURKINA FASO : LES RAISONS DE LA CHUTE DE LA PRODUCTION COTONNIÈRE

0
105

Affectée par les aléas de la météo et par un certain manque d’organisation, la filière cherche un nouveau souffle.

Longtemps premier producteur africain de coton, le Burkina occupe désormais le troisième rang, derrière le Mali et le Bénin, qui ont chacun récolté plus de 700 000 tonnes en 2018-2019. Sa production est en baisse pour la troisième campagne consécutive : annoncée à 800 000 t, elle s’établit à 436 000 t, en chute de 30%,pour 2018-2019.

« Les attaques terroristes dans l’Est ont eu un impact. Beaucoup de producteurs, fuyant l’insécurité, ont abandonné le traitement des champs. Une situation aggravée par l’arrêt brutal des pluies …

Source: jeuneafrique