Bénin : Patrice Talon candidat du Bloc Républicain Par Serge Ouitona

0
79

Patrice Talon est désigné comme le candidat du Bloc Républicain (BR) à l’élection présidentielle d’avril 2021 au Bénin. La décision a été prise, lundi, à l’occasion d’une réunion des responsables de la formation politique.

A environ six mois de l’élection présidentielle, les choses se précisent de plus en plus au Bénin. Réunis en conclave, ce lundi 26 octobre 2020 au Palais des Congrès de Cotonou, les responsables du Bloc Républicain (BR), l’un des deux partis politiques créés sous l’égide du Président Patrice Talon, ont officiellement désigné le candidat qui aura la mission de défendre les couleurs de la formation à la Présidentielle d’avril 2021. A l’unanimité, les maires, députés et ministres membres du parti ont porté leur choix sur Patrice Talon.

Le général Robert Gbian, Secrétaire général adjoint du parti, justifie ce choix : « Nous avons pris cette résolution parce que depuis l’avènement du régime du nouveau départ et surtout depuis la création de notre parti politique, en décembre 2018, nous soutenons les actions du président de la République. C’est un secret de polichinelle que les actions du gouvernement du Président Patrice Talon et son projet de société pour le Bénin concordent avec les idéaux du Bloc Républicain et concourent au développement de notre beau pays le Bénin ».

Pour Robert Gbian, le parti ne pouvait pas trouver meilleur profil que celui de Patrice Talon. La nouvelle Constitution du pays ayant prévu le poste de vice-président, le Secrétaire général adjoint du BR rassure : « Certes, pour l’élection présidentielle de 2021, il s’agit du duo présidentiel puisqu’il y aura un vice-président de la République. Pour le moment, ce n’est pas de ça qu’il s’agit. Nous aurons le temps de nous revoir pour échanger sur le poste de Vice-président. Nous venons de choisir notre candidat et c’est Patrice Talon. Le reste viendra en concertation avec notre candidat ».

Il reste que le candidat désigné accepte officiellement l’offre que vient de lui faire le BR. Pour l’heure, Patrice Talon continue d’entretenir un certain flou au sujet de sa candidature, même si tout semble indiquer que l’actuel locataire de la Marina sera candidat à sa propre succession. En dépit de sa promesse initiale de mandat unique qui paraît aujourd’hui tombée dans les oubliettes.

Dans tous les cas, en désignant son candidat en la personne de Patrice Talon, le BR semble avoir pris une longueur d’avance sur sa sœur siamoise, l’Union Progressiste (UP) – l’autre bloc de la majorité – qui n’a pas encore désigné de candidat, sauf s’il s’agit d’une action concertée.

Serge Ouitona