43e Fête de l’unité nationale : Célébration faste en France

0
485

De concert avec leurs compatriotes de par le monde et plus G M D R 20 Mai 2015 347particulièrement ceux du terroir, les camerounais qui résident en France et ses environs ont célébré, le 20 mai 2015, la 43e édition de la Fête de l’unité nationale.

Cette célébration a été placée cette année sous le thème, actualité nationale oblige, de : « Forces de Défense, en synergie avec les forces vives de la Nation, pour relever les défis sécuritaires et préserver la paix et la stabilité au Cameroun et en Afrique Centrale ». L’occasion a été donnée ici de vivre trois moments forts au cours de cette célébration organisée par la Représentation diplomatique du Cameroun à Paris. La réception offerte en l’honneur aux officiers des corps d’armées organisée la veille, la cérémonie d’honneur au drapeau, et la traditionnelle réception des corps diplomatiques offerte par l’Ambassadeur du Cameroun en France et son épouse au pavillon Dauphine, dans le 16e arrondissement de Paris.

Au cours de cette troisième partie, il est revenu à l’Ambassadeur Lejeune Mbella Mbella, de s’adresser à ses illustres hôtes pour leur présenter les efforts que le Cameroun fait sur le chemin de l’émergence dont l’atteinte est prévue à l’horizon 2035. Aussi, leur rappelant que son pays accomplit des progrès remarquables dans tous les secteurs, en vue de poursuivre sereinement la vision de son émergence à l’horizon 2035, telle que énoncée par S.E. Paul Biya, Président de la République, Chef de l’Etat, M. l’Ambassadeur a relevé que « cette marche programmée vers l’émergence s’appuie sur un certain nombre de piliers tels que :

 Le développement d’une agriculture de seconde génération ;

le renforcement des infrastructures routières, ferroviaires, portuaires et aéroportuaires.C’est ainsi que l’année en cours verra certainement l’inauguration du Port en eau profonde de Kribi, lequel formera, avec celui de Douala, l’une des places portuaires les plus importantes de la côte Ouest-africaine ;

Le développement du secteur de l’énergie, avec la construction de plusieurs barrages dont celui de Lom Pangar, barrages qui vont permettre une couverture suffisante du pays avec la résorption du déficit énergétique, ce qui devrait conduire à l’accélération de l’industrialisation du Cameroun;

Le développement prometteur des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), avec l’installation de la fibre optique qui ouvre le pays à de nouvelles perspectives, notamment, au passage, pour ce qui est de la téléphonie à la 3G et, bientôt, à la 4G ».

 Dans cette quête permanente de son émergence qui se fonde sur « son Document de Stratégie pour la Croissance et l’Emploi, pilier de ce processus de développement en vue d’évoluer vers la modernité », a rappelé l’ambassadeur du Cameroun, son pays  s’appuie certes sur ses ressources propres, « aussi bien ses ressources humaines de qualité que son potentiel économique immense », mais aussi il compte sur l’accompagnement de ses G M D R 20 Mai 2015 227partenaires tant multilatéraux que bilatéraux à l’instar des institutions financières internationales parmi lesquelles la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International, la Banque Africaine de Développement, la Banque Islamique de Développement.

Il a saisi cette circonstance exceptionnelle pour saluer le soutien des partenaires traditionnels du Cameroun au rang desquels trône la France, non sans s’appesantir sur la coopération entre l’Hexagone et son cher Triangle national.

 Victoire sur Boko Haram

 Revenant alors sur le thème de la célébration de cette 43e édition de la Fête nationale de son pays, Son excellence Lejeune Mbella Mbella a relevé que celle-ci survient « dans un contexte particulier, où la paix, la sécurité et la stabilité de notre pays n’ont jamais été aussi menacées ». Il a relevé  ces menaces et défis sécuritaires qui sont dûs à l’activité entre autres du groupe armé islamiste Boko Haram dans la partie septentrionale du pays. Une activité néfaste qui est déjà circonscrite grâce à la détermination du Chef de l’Etat, des forces de défense et des populations, a martelé l’ambassadeur du Cameroun à Paris non sans relever qu’au jour d’aujourd’hui, « la lutte sans merci du Cameroun contre cette nébuleuse se poursuit et cette situation de guerre a donné naissance à une mobilisation sans pareil et une union sacrée autour de notre Président de la République, S.E. Paul Biya ».

L’occasion lui a alors été donnée de saluer, « l’engagement patriotique de la Communauté Camerounaise de France qui s’est traduite, là aussi, dans différentes localités françaises et en particulier sur la Place de Paris, par des rassemblements, des marches et l’organisation, par l’Ambassade, d’un service interreligieux à l’Eglise de la Madeleine ».

Pour être plus complet dans ce chapitre d’expression de la gratitude nationale à l’égard de toutes les bonnes volonté qui apporte quelque aide que ce soit au Cameroun dans la guerre contre Boko Haram, Lejeune Mbella Mbella a relevé la grande solidarité internationale (dont celle de la France) qui se manifeste ça et là pour ce qui est de la sauvegarde de la sécurité et de l’intégrité territoriale du Cameroun.

Il a terminé son propos en rappelant aux uns et aux autres que le Cameroun demeure une destination touristique attractive et un bon risque pour les affaires et les a conviés à continuer à s’y rendre et à y faire des affaires. Une indication qui a réjoui ses illustres convives dont certains possède de gros intérêts au Cameroun.

                                    Richard KENMOGNE et Germain BARO