0
278
????????????????? Les forces de l’ordre, police comme gendarmerie, sont en alerte maximum pour parer à toutes éventualités. Déjà, le Parti démocratique sénégalais (Pds) a donné un mot d’ordre pour que les militants affluent au palais de justice Lat Dior ce mercredi à 9 heures pour apporter leurs soutiens à Toussaint Manga et Cie arrêtés le week-end dernier et placés sous mandat de dépôt. Ils vont être jugés devant le tribunal des flagrants délits de Dakar si le procès n’est pas renvoyé.

Aussi, dans l’après-midi à 15 heures, le Pds et ses alliés seront à la place de l’Obélisque pour organiser une marche. Une marche que le Préfet veut transformer en rassemblement. Toutes choses qui font que les autorités ont pris des dispositions sécuritaires draconiennes.
Déjà, les gendarmes en faction au tribunal ont été renforcés par d’autres éléments. A la place de l’obélisque également, les éléments des commissariats du Point E, de la Médina, des Hlm, de Bel Air et du Commissariat central, réquisitionnés, seront renforcés par une escouade du Groupement mobile d’intervention (Gmi). Même la Brigade d’intervention polyvalente (Bip), l’élite de la police, est pré-positionnée. Elle est prête à intervenir, sur ordre du ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, nous disent nos sources.
SenewebNews

.